Nouveaux contrats pour Suez Environnement

08/04/2010
By

C’est au Brésil, au Chili et au Panama que Suez Environnement a décroché trois gros contrats pour la conception, la construction et l’exploitation d’usines de traitement d’eau, pour 390 millions d’euros.

Au Chili, c’est la région de Santiago qui veut restaurer la qualité des eaux en milieu naturel et anticipe une augmentation de la population. Pour cela, elle a confié au groupement composé d’Agbar (51%) et de Degrémont (49%) l’extension puis l’exploitation pendant 5 ans de la station de traitement des eaux usées de Mapocho dans la vallée de Santiago et modernise l’installation pour assurer la valorisation énergétique des boues (le biogaz fournira 60 % de l’énergie nécessaire à la station).

Au Panama, le contrat porte sur la construction d’une station d’épuration devant permettre d’assainir la baie qui baigne la capitale. En consortium avec Odebrecht, l’un des plus importants constructeurs brésiliens, Degrémont a signé avec le Ministère de la Santé du pays, un contrat pour la conception, la construction puis l’exploitation sur 4 ans d’une station d’épuration des eaux résiduaires urbaines. D’une capacité de 238 000 m3/jour, elle traitera les effluents d’un million d’habitants de la ville.

Enfin, au Brésil, le contrat porte sur la construction d’une nouvelle station de traitement et de recyclage des eaux résiduaires industrielles de la douzième raffinerie de Petrobras au Nord-Est du pays. L’installation mettra en œuvre un prétraitement et un traitement sur bio réacteur à membrane qui permettront une réutilisation de l’eau pour la production d’eaux déminéralisées pour le site.

Deja un comentario